Weather: A few clouds, 7 °C / 46 °F
Local time: 05:57 am

66 Grand Rue Pierre Braun
68170 Rixheim

18.9 km EuroAirport Basel–Mulhouse–Freiburg

+33 3 89 54 20 71

* Best Price Guarantee
+
BOOK NOWCLOSE

Saintes

Au moment des féeries Alsaciennes de Noël” La Grange à Elise” est un plus!
Tout ici est parfait : décor,confort et gentillesse.
L’attention de Mr et Mme Reymann va même jusqu’au prêt de lunettes en cas de panne…!
Bien cordialement et à bientôt.

Les Gens du Nord,merveilleux souvenirs de vacances

Nous avons passé deux excellentes nuits dans votre magnifique demeure.Nous avons eu l’impression d’être chez nous (Tout est charmant:l’acceuil,la décoration.Nous avons eu l’impression d’entrerdans une maison de poupées,ou même dans un….conte …un rêve devenu réalité),le déjeuner(avec ses petites mousses décorées de fruits dans une porcelaine fleurie)…MERVEILLEUX.
Nous reviendrons sûrement…
Bien cordialement 
François,Fabienne et Cécile

Jura

Quelques mots d’enfants…
Dès l’arrivée:” oh! regarde, on dirait la maison en friandise” et après une nuit très calme :”c’est vraiment le château de la Belle et la Bête pendant la fête”
Amandine, Marie-Amélie et Arthur.
Quelle magie! quel bonheur! merci tout simplement.

Les 10 Parigos

Un grand merci pour cette féerie!!
Séjour magnifique grâce au raffinement des lieux, et surtout à la gentillesse et la délicatesse de nos hôtes.
Super!Super!Super!
Génial!!!!

Marie-Jo / Jean-Pierre

Notre rencontre à bord d’un petit train ,nous a donné envie de nous revoir.
Et nous voilà,nous avons été séduit par votre accueil chaleureux et par votre gentillesse .
Le bon goût et le raffinement des lieux,en plus,nous a fait passé un merveilleux week-end,que nous n’oublierons pas.
Mais nous reviendrons,et nous nous reverrons aussi dans d’autres lieux.
Mille merci!!!!

Les 10 Parigos ( Evelyne )

Ici tout est beau,raffiné,apaisant…et c’est sans compter sur l’accueil chaleureux de nos hôtes!
Merci pour ce merveilleux week-end.
A bientôt!!!

J-François et Christine du Pertuis

Partir, pourquoi maintenant,pourquoi déjà?Je me retrouve seul(e),dans la moiteur de ce train filant au sud,et il ne reste que mes pensées en souvenirs délicieux:L’appel matinal du clocher centenaire,me souffle du vent d’ouest qui rafraîchit les iris bleus de la chambrée,mille couleurs aux senteurs mélangées d’une tablée gourmande,la douce symphonie des paroles échangées en rires majeurs,enfin,la quiétude d’une soirée où l’amitié s’élabore en vendanges tardives.Une seule question me hante alors jusqu’au seuil de la nuit:quand reverrai-je la Grange à Elise?
13 Juin 2011

Articles par mois